Nouveauté Platine : Pro-Ject T1

Marque incontournable dans l’univers des platines vinyles, Pro-Ject lance un tout nouveau modèle avec la Pro-Ject T1 à destination des primo-acquéreurs. Orientée entrée de gamme audiophile, la série T propose néanmoins de sérieux atouts, suffisants pour remplacer la gamme Elemental ?

Pro-Ject T1 : la nouvelle génération de platines

Visuellement, la Pro-Ject T1 se distingue aisément de l’Elemental ou même de l’Essential II grâce à son plateau en verre. Ce dernier trône en lieu et place du classique plateau en fonte que l’on retrouve habituellement dans cette gamme de prix, une belle surprise.

Autre différence notable, le moteur bascule sous le plateau et adopte une courroie plate en lieu et place de la traditionnelle courroie tubulaire. Plus discret, ce système permet en outre de réduire les vibrations parasites en désolidarisant la courroie du plateau.

Le châssis en bois est désormais disponible en trois finitions distinctes : noir laqué, blanc mat et noyer. Cette dernière option fait écho aux modèles Debut Carbon 2M Red Noyer et Essential III Phono Noyer du constructeur autrichien. Une première dans cette gamme de prix.

Quelques concessions, obligatoires dans cette gamme de prix, rappellent le positionnement entrée de gamme de la Pro-Ject T1. L’alimentation est directement intégrée au châssis de la platine, le câble phono n’est pas détachable et il sera impossible de changer la cellule par un modèle plus haut de gamme.

Fort heureusement, Pro-Ject a donné toutes ses chances à la T1

Pro-Ject T1 : le best-of de la marque

Épais de 8mm, le plateau en verre de la T1 garantit une parfaite isolation de la platine face aux résonances et autres vibrations parasites. Matériau inerte par excellence, le verre combine d’excellentes propriétés acoustiques et esthétiques, idéal pour les besoins de l’écoute vinyle.

Le châssis suit la même logique. Taillé via la machine à commande numérique, il offre une excellente base sur laquelle s’appuie la T1. Le système d’entraînement par courroie profite des mêmes avancées, chacun des éléments étant ensuite assemblés à la main en Europe, gage de qualité.

Hérité de l’Essential III, le roulement à bille du pivot assure un parfait suivi de la tête grâce à un mouvement sans friction. Le bras en aluminium de 8.6” est quand à lui une première. Basé sur le travail réalisé sur les séries précédentes, il s’associe parfaitement avec la celle Ortofon OM5E d’origine.

Très simple à installer, la Pro-Ject T1 utilise le même système de contre-poids que la Jukebox-E. Une fois enfoncé jusqu’à la butée, le bras est directement calibré et équilibré. Pratique pour les néophytes ou simplement pour les audiophiles à la recherche d’une platine totalement plug&play.

Si le câble phono est directement soudé au châssis, il reste d’excellente facture. Blindé, semi symétrique, il conserve les même propriétés que le Connect-it de la marque, une référence.

Pro-Ject T1 : tester la platine

Envie de découvrir la nouvelle platine Pro-Ject T1 ? Bonne nouvelle, cette dernière est en écoute libre au magasin Retrofutur 55 Quai de Valmy 75010 Paris.

Besoin de plus de conseils sur votre choix de platine vinyle ? Retrouvez nos guides d’achat ou contactez directement un de nos experts par mail ou téléphone.

Ce contenu a été publié dans Présent, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.