Guide réseau : choisir son lecteur réseau hifi

Le CD est longtemps resté le support musical numérique de prédilection, l’avènement du téléchargement et plus récemment la révolution du streaming ont complètement bouleversé les usages. Auparavant réservé aux systèmes haut-de-gamme, l’usage du lecteur réseau s’est démocratisé au point de devenir incontournable. Mais comment choisir son lecteur réseau ? Et pour quels usages à votre domicile ?


Lecteur réseau : kézaco ?

Qu’est-ce qu’un lecteur réseau ?

Un lecteur réseau est un module qui fait le pont entre votre système hifi et votre box internet. Il fait l’interface entre les nombreux fournisseurs de contenu (Spotify, Qobuz, Tidal, Deezer, Tune In) ou votre bibliothèque de fichiers dématérialisés stockés sur NAS, ordinateur fixe ou portable et votre système hifi (DAC, ampli ou enceinte amplifiée).

L’Apple Airport Express fut l’un des lecteurs réseaux les plus populaires.

Quels avantages par rapport à un lecteur CD ?

Il offre effectivement de nombreux avantages :

  • bibliothèque musicale pléthorique. Grâce aux espaces de stockage de plus en plus volumineux et l’offre des fournisseurs de streaming
  • simplicité d’usage. La très grande majorité des lecteurs disposent d’une application de contrôle, le smartphone devenant une télécommande ultra-complète
  • éco-système complet. S’ils peuvent connecter un système Hi-Fi au réseau, il est aussi possible de piloter plusieurs systèmes pour créer un ensemble multi-room. On pense notamment à Sonos, le leader du genre.
Un lecteur réseau tel que le NuPrime Omnia ouvre un gigantesque éventail de possibilités.

Et comment ça fonctionne ?

Pour fonctionner, un lecteur réseau, ou streamer, doit être connecté à votre point d’accès internet en Wifi ou via une connexion LAN. Cette connexion est obligatoire pour pouvoir accéder aux radios internet et aux services de musique en ligne tels que Spotify, Qobuz, Deezer ou Tidal.

De même, une fois connecté au réseau local, un lecteur réseau hifi peut accéder aux bibliothèques locales, partagées depuis les différents appareils du réseau. Il peut s’agir d’un PC, d’un MAC, d’un NAS ou même d’un smartphone, tant que celui-ci est bien connecté au même réseau que le lecteur.

Qobuz fut l’un des premiers service de streaming réellement Hi-Res

Quels avantages par rapport à un récepteur bluetooth ?

Un streamer wifi offre de nombreux avantages par rapport à un récepteur bluetooth. Si ce dernier reste plus simple à configurer, grâce à l’aspect universel de la connexion bluetooth, il présente quelques inconvénients :

Le bluetooth reste limité par rapport à une connexion wifi/ethernet.
  • le bluetooth est une connexion point à point. Tel un câble invisible tiré entre la source et le récepteur, il est nécessaire de ne pas trop s’écarter de ce dernier, sous peine de briser le lien.
  • il ne permet pas de diffuser de la musique en haute-définition. Si il existe bien des protocoles Hi-Res tels que l’apt-X HD ou le LDAC, il faut que la source ET le récepteur supportent ces codecs. Sans compter que le débit réduit drastiquement, à mesure que l’on s’écarte.
  • pas de fonction multi-room. Encore une fois, le bluetooth est un système point à point, impossible de paramétrer plusieurs appareils pour qu’ils diffusent la musique dans plusieurs pièces.
  • la moindre interruption sur la source stoppe la lecture. Quoi de plus frustrant que d’être interrompu par un appel intempestif, en plein milieu d’une piste !
Avec une enceinte wifi, pas de risque d’être interrompu comme en bluetooth.

De fait, un lecteur réseau wifi pallie à tous ces problèmes. Il est alors possible de :

  • diffuser de la musique en haute-définition (24Bit/192kHz), la bande passante offerte par le réseau WLAN autorisant même l’émission de plusieurs flux HD, simultanément
  • lire sa musique sans interruption. Le lecteur réseau est directement relié au réseau local, le smartphone fonctionnant comme une simple télécommande, plus de risque de coupure.
  • contrôler la musique dans plusieurs pièces grâce aux fonctions multi-room.

Choisir son lecteur réseau

Les différents types de lecteur réseau

Comme pour les amplis, les enceintes ou les baladeurs audiophiles, il existe plusieurs type de lecteur réseau. Du plus simple au plus complet, on peut les catégoriser ainsi :

  • les streamers hifi « classiques ». Avec une ou plusieurs sorties numériques (Coaxial, Toslink ou I2S), ils transmettent un signal numérique brut vers le DAC. Pour les possesseurs de DAC ou d’ampli intégré haut-de-gamme, c’est souvent la meilleure solution.
  • les streamers avec DAC intégré. En plus des capacités réseaux citées précédemment, ces modules intègrent un DAC qui permet de se relier directement aux enceintes amplifiées ou amplificateurs via les sorties analogiques du lecteur réseau.
  • les amplis ou enceintes amplifiées avec streamer intégré. Plus complet encore, ils intègrent un étage d’amplification en plus du DAC, pour fonctionner de manière totalement autonome.
Le Aurender W20SE est l’exemple même d’un lecteur réseau très haut de gamme.

Ainsi, en fonction de son installation initiale, il sera possible d’ajouter un lecteur réseau et donc de conserver son matériel. Tous les systèmes sont compatibles, une simple entrée analogique sur un ampli des années 70, par exemple, suffit !

En marge de tout cela, il existe bien entendu des enceintes actives avec lecteur réseau intégré. Ces enceintes, totalement autonomes, intègrent dans un seul et même boitier : un streamer, un DAC, un ampli et logiquement des haut-parleurs. Elles peuvent bien évidemment fonctionner de concert avec les streamers cités plus haut, si tant est qu’ils fassent partie du même éco-système.

Les KEF LSX intègrent leur propre lecteur réseau.

Un lecteur réseau pour quel usage ?

Dans la majorité des cas, le lecteur réseau sera utilisé à deux fins bien précises :

  • profiter de sa bibliothèque musicale, qu’il s’agisse de fichiers téléchargés, achetés ou numérisés localement depuis le CD d’origine
  • accéder aux offres de streaming (Spotify, Deezer, Qobuz, Tidal, Tune In…)

Aujourd’hui la quasi totalité des streamers sont capables de répondre à ces deux besoins. Mais, certains modèles prennent aussi en charge les protocoles propriétaires, qu’il s’agisse de l’AirPlay d’Apple ou du Chromecast de Google.

Un bon routeur wifi est indispensable pour profiter au mieux de son réseau.

Pour du streaming en qualité studio (Qobuz ou Tidal), il faudra bien vérifier que le lecteur supporte la réception de fichiers 24bit. De même, si l’appareil dispose d’un DAC intégré, on fera attention aux flux PCM supportés par ce dernier, idéalement le plus haut possible (24bit/192kHz).

Wifi ou Ethernet ?

Dernier point et pas des moindres, si vous envisagez l’achat d’un streamer hifi, prenez le temps de vérifier la qualité de votre réseau Wifi. En effet, pour assurer la meilleure qualité de restitution possible, il est important que votre lecteur ne subisse pas de déconnexion intempestive.

Comme pour votre téléphone, il faut s’assurer que votre point d’accès internet – qu’il s’agisse d’un routeur ou d’une box opérateur – soit suffisamment proche ou puissante pour délivrer un signal optimal vers votre lecteur.

L’ethernet (RJ45) reste le moyen le plus fiable de faire transiter le réseau.

Si tel n’est pas le cas, il faudra soit rapprocher votre lecteur réseau, soit se procurer un répéteur WIFI ou même installer un routeur Wifi assez puissant pour connecter votre lecteur, malgré la distance.

Cela étant, la meilleure alternative reste bien évidemment une connexion LAN via un classique câble ethernet. Non content d’assurer une fiabilité à toute épreuve, le câblage ethernet ne souffre pas des contraintes de débit, rendant possible la diffusion de signaux très haute-définition, sans goulot d’étranglement.

Quel protocole et pour quel usage ?

AirPlay

Sans doute le plus connu du marché, l’AirPlay est un protocole créé par Apple en 2010 qui permet la diffusion de contenu entre produits de la marque. Disponible en version 2.0 depuis 2019, il permet de partager aussi bien des flux audio que vidéo, en plus de gérer la transmission de signaux multi-room.

Le protocole Apple reste un incontournable par sa simplicité.

Ces dernières années Apple a ouvert son code, permettant à de nombreux constructeurs d’intégrer le protocole AirPlay. Si vous possédez un iPhone/iPad ou un MAC, il s’agit à ce jour de l’option la plus simple et la plus fiable de diffuser votre musique en réseau.

Attention cependant, l’AirPlay reste limité à la transmission de flux 16bits/48kHz. Impossible de diffuser en qualité studio !

DNLA

La DNLA, pour Digital Living Network Alliance, est un consortium de plusieurs centaines de sociétés ayant défini un standard d’interopérabilité. S’appuyant sur le protocole UPnP (Universal Plug and Play), le DNLA n’est pas à proprement parlé un protocole, mais plutôt un standard permettant le dialogue de plusieurs appareils entre-eux.

Le DNLA assure la parfaite communication des appareils en réseau.

Si il existe plusieurs acteurs (DMS, DMP, DMR et même DMC), on retiendra simplement que deux appareils DNLA, branchés sur le même réseau peuvent interagir entre eux. Dans notre cas, le lecteur réseau fonctionne en tant que DMP, lecteur multimédia, et un NAS/Ordinateur/Smartphone comme un DMS, fournisseur de contenu numérique.

Contrairement au protocole AirPlay, il est possible de diffuser des fichiers en haute-définition en DNLA.

Chromecast (ou Google Cast)

Développé par Google et sorti en 2013, Google Cast – devenu Chromecast Built-in – est un protocole qui permet la diffusion de contenus audio et vidéos vers des appareils compatibles. A l’inverse de l’AirPlay ou du DNLA, le contenu n’est pas diffusé depuis une source vers le récepteur, mais directement lu depuis internet ou le serveur local.

Le Chromecast Audio fut l’un des lecteurs réseaux les moins onéreux. Il est maintenant arrêté.

De plus en plus répandu, ce protocole offre de nombreux avantages : intégration complète dans l’éco-système Google Home, support de quasiment toutes les plateformes de streaming, possibilité de streaming en qualité Studio.

Attention néanmoins, un smartphone est obligatoire pour une expérience utilisateur optimale.

Sonos

Leader du marché dans le domaine des systèmes multi-room, Sonos propose son propre protocole, compatible uniquement avec les appareils de la marque. Néanmoins, il s’agit à ce jour de la suite la plus complète, avec un support de la totalité des offres de streaming (payant ou non) et une compatibilité AirPlay + DNLA en sus.

Particulièrement robuste, le protocole Sonos se révèle par contre très exigeant en terme de débit. Si vous disposez de plusieurs enceintes de la marque, ou de plusieurs récepteurs type Amp ou Port, nous ne saurons que trop vous conseillez d’investir dans un Boost ou de tout câbler en ethernet.

RetroFutur - Paris - Canal St Martin - Enceinte - Sans-Fil - Sonos - PlayBar - Play 1 - Subwoofer - application - multiroom - questlove
Après Deadmau5 et Janelle Monáe, QuestLove s’associe avec la marque Californienne

On parle parfois de streamer, le lecteur réseau se bornant la majorité du temps à transférer un signal numérique brut (Passthrough) vers le DAC, permettant d’accéder à vos fichiers dématérialisés. Véritable pont, il fait l’interface entre les fournisseur de contenu (Spotify, Qobuz, Tidal), votre bibliothèque locale (disque dur externe, NAS) et votre système hifi.

Notre sélection de lecteur réseau

Audio Pro Link 1

Modèle le plus abordable de notre sélection, l’Audio Pro Link 1 est un lecteur réseau multi-room très polyvalent. Non content d’offrir une sortie optique (Toslink) il dispose aussi d’une sortie ligne (Jack) grâce à son DAC intégré.

Le Link 1 d’Audio Pro est une valeur sûre.

Compact et discret, il s’alimente via un simple port micro-USB et permet de connecter très simplement votre système Hifi au réseau. De même, il peut être associer aux enceintes de la marque – Addon C3, D5 et même C10 – pour créer un système multi-room complet.

Si il se limite au décodage de flux 16bit/48kHz, l’Audio Pro Link 1 est l’un des rares streamer à gérer le protocole AirPlay dans cette gamme de prix, en plus du DNLA.

Prix : 99€

  • Compatible AirPlay 1 et DNLA
  • Spotify Connect / Streaming Qobuz, TIDAL, Deezer via l’application Audio Pro
  • Wifi + Ethernet
  • Sortie Toslink + Jack 3.5mm (adaptateur jack-RCA fourni)
  • Multi-Room avec les modèles Audio Pro, Triangle et Elipson

D-Stream Primo HD

Dans la série des lecteurs réseaux compacts, le D-Stream Primo HD fait figure d’élève modèle. Malgré ses dimensions réduites, ce streamer embarque un DAC Burr-Brown capable de décoder les flux haute-résolution 24bit-192kHz.

Le Primo-HD de D-Stream embarque son propre DAC SABRE.

Polyvalent, il offre la possibilité de connecter un DAC externe via la sortie optique (Toslink) mais aussi de diffuser ses propres sources sur le réseau, grâce à son entrée ligne (Jack 3.5mm). En effet, il est possible d’associer plusieurs Primo HD pour créer un système multi-room complet, tout en intégrant votre matériel hifi actuel.

Enfin, si votre réseau Wifi s’avère défaillant, le lecteur offre la possibilité d’être connecté au réseau via un port Ethernet. Une bonne option pour se créer un système multi-room audiophile complet, à petit prix.

Prix : 159€

  • Compatible DNLA
  • Spotify Connect / Streaming Qobuz, TIDAL, Deezer via l’application D-Stream
  • Wifi + Ethernet
  • Sortie Toslink + Sortie ligne / Entrée ligne
  • Multi-Room avec les autres produits D-Stream

Pro-Ject Stream Box S2

Réputé pour ses platines vinyles, Pro-Ject propose aussi ses propres systèmes électroniques. Partageant les mêmes dimensions que le pré-ampli phono S2, le Stream Box S2 est un lecteur réseau multi-room audiophile, doté d’un DAC Sabre ESS9023.

ProJect ne fait pas que des platines, la preuve avec le Stream Box S2

Grâce à son DAC intégré, il est possible de connecter directement le streamer à un ampli stéréo via la sortie ligne. En sus, le lecteur dispose d’une sortie à niveau variable, de sorte que l’on puisse le relier directement à un bloc d’amplification de puissance.

Piloté via l’application de la marque, il est compatible avec les principales offres de streaming (Spotify, Tidal, Qobuz, etc…) et accepte les flux haute-résolution, jusqu’en 24bit/192kHz.

Prix : 249€

  • Compatible DNLA
  • Spotify Connect / Qobuz Connect / Tidal Connect
  • Wifi + Ethernet + Port USB
  • Sortie Toslink + Sortie ligne + Sortie ligne à niveau variable / Entrée ligne
  • Multi-Room avec les autres produits Pro-Ject

NuPrime Omnia WR-1

Modèle le plus récent de notre sélection, le NuPrime Omnia WR-1 est aussi le plus complet. Non content de supporter la majorité des offres de streaming, il est compatible avec le protocole DNLA et la très populaire suite Roon.

Le Omnia WR-1 de NuPrime est aussi compact que polyvalent.

Mieux encore, le Omnia est l’un des rare lecteur réseau à disposer d’une entrée Bluetooth, aptX HD qui plus est. De même, le lecteur peut être relier à un DAC via sa sortie coaxiale et peut lui aussi fonctionner en tant que DAC autonome via son entrée optique.

Cerise sur le gâteau, si vous disposez d’un DAC Nuprime, tel que le DAC-9 ou le IDA-8, il est possible de relier directement le Omnia en USB puis streamer directement le signal via ce même port.

Prix : 379€

  • Compatible DNLA
  • Spotify Connect / Streaming Qobuz, TIDAL, Deezer via l’application D-Stream
  • Wifi + Ethernet + Bluetooth aptX HD + Port USB
  • Sortie Coaxial + Sortie ligne + entrée optique / Entrée ligne
  • Multi-Room avec les autres produits Nuprime

Sonos Port

Remplaçant du Sonos Connect, le Sonos Port est un lecteur réseau permettant d’intégrer votre système hifi classique à l’éco-système de la marque. Doté d’entrée/sortie ligne au format RCA, il peut être relié à un ampli Hifi pour diffuser vos sources dématérialisées, ou à un lecteur CD/platine vinyle, pour diffuser vos sources analogiques sur vos enceintes Sonos.

le Sonos Port est le point d’entrée chez la marque.

Compatible AirPlay 2 et DNLA, c’est clairement le lecteur le plus simple à contrôler de notre sélection, grâce à l’application Sonos. Les possesseurs d’appareil Apple auront le pouvoir de s’en affranchir, mais on conseillera néanmoins l’application de la marque pour les installations les plus complètes.

Pensé comme un produit d’intégration, le Sonos Port dispose d’une prise Trigger 12V, en plus d’une sortie numérique au format combo (Coaxial + mini Toslink)

Prix : 449€

  • Compatible DNLA / AirPlay 2 / Sonos
  • Spotify Connect / Qobuz Connect / Tidal Connect / Deezer Connect
  • Wifi + 2x Ethernet + Trigger 12V
  • Sortie Coaxial + Sortie ligne / Entrée ligne
  • Multi-Room avec les autres produits Sonos

Tester les lecteurs réseaux

Si malgré tout, il reste une zone de flou, vous pourrez retrouver l’intégralité de notre sélection et plus encore sur notre site Retrofutur.fr
Et pour un conseil encore plus personnalisé, contactez nous par mail ou téléphone et rendez-vous directement dans nos boutiques de Paris et Lyon, pour rencontrer un de nos experts.

Ce contenu a été publié dans Guide d'achat, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.