La Boite concept « Première » : focus sur les enceintes acoustiques

Les enceintes acoustiques de La Boite concept Première ont été développées spécialement pour ce meuble. Le défi technique a été de réaliser un système à la fois monobloc et de haute fidélité stéréophonique. La-boite-concept-jaune-ouverte.jpg

L’exigence de départ de La Boite concept a été de développer un système de restitution stéréophonique à l’intérieur d’un seul meuble qui reprend les grands traits du design original des premières bornes arcades. La Première est le résultat de développements en termes d’ergonomie et de design sur lesquels se sont appuyés deux objets de recherche en électroacoustique menés par Yvon Maurel chercheur, directeur technique de La Boite concept :

– Optimiser la spatialisation du son pour obtenir des rendus sonores comparables, que l’auditeur soit seul ou non, qu’il soit assis ou debout, à proximité ou au contraire relativement éloigné, ou encore un mix de ces trois possibilités. En plus d’autoriser une plus grande mobilité de l’auditeur par rapport à la Première, cette recherche a contribué à préserver les performances audio de la borne quelque soit son emplacement à l’intérieur de la salle d’écoute de manière à réduire les contraintes d’installation pour l’utilisateur.

– Assurer la restitution des composantes basses fréquences du son sans engendrer de vibrations mécaniques néfastes du fait que les deux caissons basses sont solidaires de la Première. Outre un souci de se préserver des sons parasites dus à la vibration de l’ébénisterie, cette recherche tend à garantir l’utilisation correcte de l’ensemble du matériel intégré dans la Première, comme par exemple une platine vinyle située dans le tiroir de rangement, donc à proximité des caissons basses et sensible aux moindres vibrations.
etagere.jpg directicite-la-boite-concept-faces.jpg Dans un salon domestique où l’acoustique n’est pas contrôlée en tout point de l’espace, la Première fournit une scène auditive que bon nombre d’enceintes classiques peuvent lui envier. Les vues précédentes permettent d’apprécier le rôle des joues latérales sur la réflexion acoustique des ondes émises par les haut-parleurs pour des angles supérieurs à 45°. A titre d’exemple, les rayons acoustiques sont tracés en noir et en bleu respectivement pour un angle de 45°et 60° par rapport à l’axe des haut-parleurs.

Les joues latérales de la Première permettent d’élargir la zone d’écoute stéréophonique, de minimiser les effets d’objets réfléchissants tels que des murs et d’offrir une écoute stéréophonique à l’un des côtés du meuble sans effets de proximité d’un canal par rapport à l’autre. De ce fait, la position centrale de l’auditeur n’est pas indispensable pour obtenir un rendu agréable de l’image stéréophonique (ce qui permet à plusieurs auditeurs de profiter de la diffusion). Il n’est pas indispensable non plus, par ailleurs, de veiller à placer la Première de manière parfaitement symétrique par rapport aux murs latéraux de la pièce. Cette configuration de l’enceinte en fait une enceinte parfaite à mettre par exemple dans un angle de pièce, après avoir atténué très légèrement le niveau de restitution des basses fréquences. De même, le panneau pivotant grillagé joue le rôle de réflecteur acoustique modulable en fonction de son angle d’inclinaison allant de -90° à +15° par rapport au plan horizontal.

Contrairement aux joues latérales, l’effet de réflexion recherché ne consiste pas à obtenir une intervention symétrique sur le champ acoustique. Cette mise en œuvre permet de minimiser les effets de réflexion éventuellement induits par le plafond et de porter ainsi une image stéréophonique cohérente sur une plus grande distance.

9-La-boite-concept-premiere-subwoofer-25cm-detail.jpg Les boomers sont fixés sur le socle même qui supporte la borne. Ce baffle est constitué d’une structure sandwich de différentes couches de MDF. Les caissons graves sont formés par deux tubes en PVC qui sont désolidarisés du meuble : aucune autre paroi externe des caissons de grave n’est mis en contact directe avec les panneaux latéraux, internes, avant ou arrière de la Première. Cet agencement du système de restitution des basses fréquences réduit fortement les vibrations de la Première tout en autorisant d’avoir des caissons de basses solidaires entre eux et capables de s’intégrer à l’intérieur du meuble de manière discrète. Ces recherches ont permis de joindre judicieusement design et qualité sonore en un seul objet. Les performances sont comparables à des enceintes de même taille et distantes entre-elles de 3 à 5 mètres.

courbe-de-reponse-laboiteconcept.jpg

Récapitulatif technique :
Enceinte stéréophonique monobloc de type 3 voies à charge close pour les boomers de grave de 250 mm (membrane carbone) et les boomers de médium de 130 mm (membrane fibre de verre naturelle). Tweeter Néodymium Ferrofluidifié de 28mm (membrane en soie).
Fréquences de coupure : 180 Hz et 3 200 Hz
Filtre : passif montage en l’air sur plaque MDF Réponse en fréquence (-6dB) : 55 Hz – 20 kHz (+/- 2 dB)
Directivité : à 3 dB pour 75° dans l’axe horizontal et 45° dans l’axe vertical Impédance : 8 Ohms (minimum à 6,2 Ohms)
Sensibilité : 91 dB SPL (2,83 Volts à 1 mètre)
Puissance : 100 Watts sous 8 Ohms RMS

Plus d’informations : La Boite concept

Ce contenu a été publié dans Présent, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.