Jack White explose les ventes de vinyles

RetroFutur: Jack White explose les ventes de vinyles

“C’est l’objet dont je suis le plus fier »

Jack White a battu le record de ventes de vinyles aux Etats-Unis. 40 000 exemplaires de son 33 tours de “Lazaretto” ont été écoulés en seulement une semaine, soit autant que de CD. C’est le plus gros score enregistré par Nielsen SoundScan (qui s’occupe d’enregistrer ce genre de statistiques) depuis ses débuts en 1991.

Le record tenu depuis vingt ans par Pearl Jam avec “Vitalogy” qui s’était écoulé alors à 34 000 exemplaires durant la première semaine est tombé. Raisons de ce succès ? Jack White a sorti le grand jeu avec Lazaretto. La version 33T contient en effet quelques jolis tours pour les aficionados: deux titres cachés au centre du disque, l’un en 45T, l’autre en 78T. L’intro de la face B commence quant à elle soit en acoustique, soit en électrique selon l’endroit où vous posez l’aiguille. Autre bonus, un hologramme s’est glissé sur la face A. Le vinyle est bel et bien un objet trendy !

RetroFutur au concert de Jack White

Jack White était d’ailleurs à l’Olympia Dimanche et Lundi dernier. L’équipe a eu la chance d’assister à un sublime concert où l’artiste à présenté son dernier album, avec en prime ses titres phares tel que « Love Interruption » et « Seven Nation Army ».

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *