Nouveauté Platine : Technics SL-1200G, le retour du roi

Monument de la hifi, graal des DJ, la Technics SL-1200 a su marquer son époque. Que ce soit pour son style, ses performances et surtout son incroyable longévité ! Il n’est pas rare, en effet, de croiser des platines datant des années 70 en parfait état de fonctionnement, une véritable prouesse.

Technics SL-1200G : I am a Legend

Conçue à l’origine par Matsushita (devenu Panasonic depuis) pour la marque Technics, la SL-1200 fut dévoilé en 1972, avant d’être mise à jour en 1978 sous l’appellation MK2. Cette version, la plus connue, disposait d’un châssis mis à jour et d’un moteur lui aussi amélioré. Le système direct drive proposant des départs encore plus rapides, moins d’une seconde pour atteindre la vitesse de lecture désirée.

Platine à entraînement direct, le plateau est entraîné par un système d’aimants, permettant à ce dernier d’être désolidarisé du socle. Plus précis, plus robuste, le direct drive est aussi beaucoup plus complexe à mettre en oeuvre en raison des nombreuses contraintes inhérentes à cette technologie.

Produite jusqu’en 2010, en pas moins de 6 éditions différentes, la Technics SL-1200MK6 a même célébré les 35 ans du modèle. Une performance inégalée encore aujourd’hui, la Technics SL-1200G ayant la lourde tâche de reprendre le flambeau désormais.

Technics SL-1200G : Le retour du roi

Annoncée lors du CES de Las Vegas en 2016, la Technics SL-1200G est une refonte complète de cette platine vinyle mythique. Moteur à entraînement direct sans noyau, Plateau tournant à trois couches, socle à quatre couches pesant à lui seul 18kg, soit presque le double de son ancêtre, la SL-1200G affiche, quand à elle, des prétentions haut de gamme.

Le moteur à entraînement direct, sans noyau, offre toujours des démarrages « canons » et la possibilité de faire varier la vitesse/pitch à plus ou moins +/- 8%, une option qui ravivera les DJ. Dans le même ordre d’idée, deux boutons seulement permettent de basculer la vitesse en 33 tours ou 45 tours sans courroie à manipuler.

Le couple de 3.3kg/cm permet à la platine Technics d’accepter toutes les cellules et porte-cellules du marché, sur le papier la machine pouvant supporter 1kg de pression sans effort. Bien loin des 2g nécessaires à la majorité des couples bras/cellule. 

Le Bras en S troque l’aluminium pour la magnésium, un matériau plus rigide mais aussi plus léger permettant à la Technics SL-1200G de proposer des réglages complets, sans efforts pour l’utilisateur. La force d’appui, l’antiskating et même la hauteur du bras sont réglables en un tour de main via des molettes crantées du plus bel effet.

Une version moins haut de gamme est aussi disponible, la Technics SL-1200GR. Si visuellement rien ne les différencie, elle bénéficie elle aussi d’un nouveau moteur et du châssis amélioré de la SL-1200G.

Les différences sont les suivantes : 

  • Bras en magnésium pour la SL-1200G / Aluminium pour la SL-1200GR
  • Plateau en laiton et châssis triple couche pour la SL-1200G / châssis à double couche pour la SL-1200GR
  • 11,2 kg pour la SL-1200GR / 18 kg pour la SL-1200G
  • Moteur à entraînement direct, sans noyau
  • Disponible en noir et argent pour la SL-1200GR
  • Prix public : 1499€ pour la SL-1200GR / 3490€ pour la SL-1200G

Panic at the disco

Si la Technics SL-1200 fut pensé pour les DJ et autres adeptes du scratch, la nouvelle génération se veut beaucoup plus polyvalente et s’adresse aussi bien aux pros du son qu’aux audiophiles grâce aux multiples innovations apportées par la marque.

La lettre G signifie en effet « Grand Class » et rappelle que la nouvelle platine Technics SL-1200G est issue de la série la plus prestigieuse de la marque Japonaise. Le vitesse du moteur est vérifié plusieurs milliers de fois par seconde grâce à un microprocesseur dernière génération, garantissant une rotation fiable et constante, additionné d’une absence totale de vibrations.

Les pieds de la platine jouent d’ailleurs un rôle prépondérant dans l’absorption des vibrations, leur corps en silicone absorbant combiné au plateau multicouche annihilant les micro-mouvements du support. Cette stabilité exceptionnelle se traduisant par un rendu sonore particulièrement musical, rivalisant avec les meilleures platines actuelles.

Fournie sans cellules et sans préampli phono, la Technics SL-1200G nécessitera donc l’achat de ces deux indispensables pour être 100% opérationnelle. Très polyvalente, cette platine appréciera les montées en gamme successives, la base de travail exceptionnelle offerte par Technics offrant des possibilités d’évolutions constante.

Pour plus d’explications nous vous invitons à consulter notre guide complet sur les platines vinyles.

Pour les cellules, nos coup de cœur sont :

Pour les pré-amplis-tuners phono, nous vous conseillons :

Si vous hésitez encore entre Technics SL-1200G ou SL-1200GR, n’hésitez pas à nous contacter ou à vous rendre directement en magasin pour rencontrer un de nos expert.

www.retrofutur.fr

Ce contenu a été publié dans Présent, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.